Version Française
Home and Summary
Discover who is behind "Comme en France"
Enjoy Authentic Flavours of French Countryside
Order our products at the best conditions
French Forum
Lots of French Address in Australia
Discover French Countryside
A question? An opinion? Tell us more...
Your best messages and some interisting profiles
Français
Home
Us
Our Products
Order
Forum
In Australia
French
Countryside
Contact
You
YOU
16/03/01

RON ET DOROTHY THYER
Une passion : la France!

Dorothy et Ron autour de leur professeur de français en France

- Ron et Dorothy Thyer, vous êtes australiens et pourtant vous parlez bien français. Vous avez fait de nombreux voyages en France. Vous connaissez mieux la France, l'histoire de France, ses arts et sa culture que bien des français. Alors d'où vous est venu cet intérêt et même cet amour pour la France?

Ca remonte à notre jeunesse. Nous avons étudié le français à l'école et quand nous avons pris notre retraite, nous avons eu plus de temps pour approfondir nos connaissances et améliorer notre français. Nous allons à l'Alliance Française et à l'Université du 3ème âge.
Dans les années 50, nous avons fait un tour d'Europe, comme presque tous les australiens, et nous avons particulièrement apprécié la France. C'est le pays qui nous a le plus fasciné. Dès que nous avons eu plus de loisirs pour voyager, nous y sommes retournés.

- Qu'aimez vous trouver, voir, ressentir, goûter quand vous allez en France?

Oh, les paysages, les villes et bien sûr les petits villages. Nous sommes passionnés par l'histoire de France. Elle est tellement riche. Il y a toujours un château, une église, une abbaye à voir, même dans les plus petits villages, c'est extraordinaire.
Nous étudions toujours l'histoire de France, les guides et les livres sur la région que nous allons visiter avant de partir.

- Et la gastronomie française?

La cuisine nous intéresse. Nous aimons découvrir et goûter les spécialités françaises. Nous avons la chance de connaître de très bonnes cuisinières en France. Des "cordons bleus". Mais nous préférons ne pas passer trop de temps à table. Il y a tant de choses à voir, à faire, à visiter. Et nous adorons aussi rencontrer les français, discuter avec eux.

- Vous êtes toujours bien accueillis?

Ah oui, nous aimons beaucoup les français. Il sont très accueillants, toujours très aimables. Il y a un mythe du français arrogant. Nous devons dire que nous n'avons jamais rencontré un français arrogant, méprisant ou quelque chose comme ça.

- Ca, c'est vraiment très agréable à attendre, j'espère que les français seront toujours ainsi avec vous et avec les australiens en général. Qu'est-ce qui différencie selon vous un français d'un australien?

Les français que nous avons rencontrés sont en général assez cultivés. Ils ne vont pas tous au théâtre et au concert, mais on peut discuter de tout avec eux et c'est passionnant.
On peut parler de politique, d'histoire, de géographie, d'art, de sciences, les français s'intéressent à beaucoup de choses. Et puis les français sont passionnés. Ils ont de la fougue, de la chaleur.
Ils se mobilisent pour des causes. C'est très vivant, vibrant.

- Est-ce que vous trouvez que les français en France sont différents des français qui vivent en Australie?

Oh, c'est difficile à dire. Je pense que les français ici se mettent au diapason de l'Australie. Ils sont peut-être plus relax, plus calme. Mais les français sont pour la plupart attachés à leurs valeurs, à leurs origines, et ils restent français, ce qui est très bien d'ailleurs!

- Est-ce que vous aimeriez que l'Australie ressemble un peu plus à la France ou le contraire?

C'est difficile parce que l'environnement est très différent. Ici, nous avons beaucoup d'espace. Ce n'est pas comparable.
Nous espérons que l'Australie saura respecter et conserver les vestiges de son histoire comme la France a si bien su garder intactes les traces de son passé. C'est bien sûr ce qui manque particulièrement en Australie. Les promoteurs immobiliers ne doivent pas privilégier la construction au détriment de l'environnement d'une part et de notre histoire d'autre part : les vieilles maisons, les églises, les anciennes usines…
En France, même s'ils doivent raser un petit château, il en reste des milliers. Ici, on doit préserver toute les traces de notre petite histoire.


Comme en France